EMMANUEL BITZ _________ Auteur : romans, récits & lyrics

ROMANS DISPONIBLES EN VERSIONS PAPIER ET E-BOOKS

« Chez ces gens-là »

Chemin nuageux

Le léger contact avec des opinions libres procure une excita­tion, une sorte de cri de joie ; si on lui donne davantage, on commence à frotter les endroits jusqu’à ce qu’enfin il se produise une plaie ouverte et douloureuse : c’est à dire jusqu’au moment où l’opinion libre commence à nous troubler, à nous torturer dans l’orientation de notre existence, dans nos rapports sociaux.

Friedrich Nietzsche

Chercher le garçon. Trouver son nom.
Quel est ce garçon, individu insaisissable pour lequel le climat de l’île du Bé évolue au gré des humeurs, qu’il retranscrit lui-même en chansons ?
Dans la décennie 2000 au sein d’une petite communauté bourgeoise de villégiature estivale, à travers l’évolution de deux histoires d’amitié, sa présence inactuelle mais récurrente révèlera chacun parfois à soi-même, quelquefois aux autres, souvent à celui-ci seul, car qui peut supporter de se voir tel qu’il est ?

ξ

«  Il ne sentait pas en­core le vent qu’il devinait toute­fois puis­que les mouettes fai­saient du sur-place, suspendues dans les airs. Il marcha en­suite sur le sable, paral­lèle­ment à la mer qui gagnait du ter­rain, re­montant face à l’air froid, pas mor­dant mais agréa­blement vivifiant. Ça ne ressemblait pas à du vent, il ne s’agissait pas de souf­fles successifs, plutôt d’un cou­rant continu, cons­tant, venant de loin au nord-ouest, de si loin, iné­luctable. Par­tout, le ciel était bou­ché par plusieurs couches de nuages alors que la brume l’obscurcissait encore. »

Lire le début : Extrait de Chez ces gens-là

Voir/Ecouter : BO du roman

Acheter : Page des liens vers les sites marchands

Publicités